Passionnée par les arts du fil (techniques de dentelles et de broderies), créatrice adaptant ces techniques à notre vie actuelle, auteur de plusieurs livres, organisatrice de stages et de cours, j'aimerais partager ces connaissances, continuer d'apprendre et surtout perpétuer ce patrimoine artistique tout en l'adaptant à la vie contemporaine (matériaux, couleur, objets usuels...). L'être humain est un artiste qui s'ignore et toutes ces techniques doivent perdurer.



dimanche 10 mai 2015

Dentelle au crochet...

Une amie souhaitait une paire de mitaines en dentelle au crochet.....
Voici la réalisation:
3 bandes décoratives sur le dessus de la main,
un travail en arceaux pour la paume et les doigts,
(le travail s'arrête à la première phalange),
poignet en arceaux plus petits,
un petit élastique à chapeau sur le dessous du poignet,
petite fleur décorative avec un cœur muni d'une perle sur le dessus.
Voici la paire montée sur mes "aides" à dessin (en bois)
ce qui explique les articulations visibles.....!!!!
Le résultat me plait assez.....

mardi 5 mai 2015

Dentelle à l'aiguille

Connaissez-vous la dentelle à l'aiguille?

Cette technique se retrouve dans de nombreux pays ou régions: Bayeux, Alençon, Venise, Ténériffe, Hédébo. Seuls les points, les motifs les différencient et grâce à elles nous pouvons voyager.

Cette dentelle se travaille sur un support de carton léger. Lorsque l'ouvrage est terminé,
 on le libère de son support.
Dès lors, nous pouvons "l'incruster" (en enlevant le tissu en dessous), 
l'appliquer (en laissant le tissu en dessous) ou la laisser totalement libre. 
C'est magique!
Cette pièce magnifique provient de Venise.

Voici les détails d'une autre pièce.

Cette dentelle a été travaillée à même l'étoffe.

Voici une dentelle de Bayeux.

Comment ne pas rêver devant cet ouvrage?

Certes, je n'ai pas la prétention d'égaler des professionnelles, mais....
c'est notre objectif de la saison prochaine!
Nous réaliserons un "objet" utilisable avec un élément de dentelle à l'aiguille aux motifs modernisés!
Quel est cet objet? me direz-vous?
Vous ne le saurez qu'en vous inscrivant aux ateliers......!
Cet atelier se tiendra au centre Léo Lagrange de Décines (69)
rue Emile Zola
les lundis (14 h à 16 h30)
les jeudis matin ( 9 h à 11 h30)

J'espère vous avoir donné envie de nous rejoindre!
Pour tout complément d'informations, vous pouvez me contacter par mail à
jdubois@du-bout-des-doigts.fr

lundi 4 mai 2015

Concert de l'ensemble vocal Dilettante

Voici une information à relayer auprès de vos familles,amis et connaissances.
L'ensemble vocal Dilettante (que j'ai crée en 1985) a bien grandi et sous la direction de Judith Meyer, il s'épanouit.
Ses qualités vocales, son répertoire varié, les accompagnements instrumentaux adaptés vous combleront.
Allez-y les yeux fermés mais les oreilles grandes ouvertes.....c'est quand même mieux!
Bonne soirée à tous ceux qui s'y rendront et les applaudiront, vous ne le regretterez pas.

vendredi 1 mai 2015

Dentelles de pierre et de bois......

Grâce à DLD, association décinoise, je suis allée visiter le monastère royal de Brou 
aux portes de Bourg en Bresse. J'aimerais vous faire partager mon émerveillement.....
Façades immaculées, remarquable toiture vernissée , ampleur de ses trois cloîtres.....
A la fois mausolée, palais princier, et monastère, ce monument national est l'oeuvre d'une femme remarquable: Marguerite d'Autriche.. 
Elle eut pour neveux François 1er et Charles Quint.
Son rôle, à une période charnière entre la fin du Moyen Age et les débuts de la Renaissance fut de tout premier ordre.

Voici tout d'abord, le portail occidental qui nous accueille. 
Le monastère fut construit avec la pierre de la région, pierre très blanche.
L'ensemble majestueux est composé de voûtes d'ogives de l'époque gothique flamboyante.
Il est rendu très lumineux grâce aux baies de verre incolore.

La croisée du transept est séparée du chœur (que l'on aperçoit au fond) par un des très rares jubés conservés en France. 
Son rôle était de de séparer les laïcs qui assistaient à l'office, des religieux auxquels le chœur était réservé.
Les sculptures sont toutes en "ronde bosse", c'est à dire qu'elles se détachent totalement du "fond".
 La porte du jubé franchie, on découvre de magnifiques stalles sculptées dans du chêne datant du XVIe siècle.

Dans ce chœur, se trouvent les tombeaux de Marguerite d'Autriche, de Philibert II de Savoie 
et de Marguerite de Bourbon, mère de Philibert.

La finesse des sculptures, qu'elles soient de pierre ou de bois ne peut laisser indifférent....
Finesse et majesté!
Rendez-vous sur le site dldfr.com, vous trouverez d'autres photos prises par Roland.
Merci à lui de m'en avoir fait passer.