Passionnée par les arts du fil (techniques de dentelles et de broderies), créatrice adaptant ces techniques à notre vie actuelle, auteur de plusieurs livres, organisatrice de stages et de cours, j'aimerais partager ces connaissances, continuer d'apprendre et surtout perpétuer ce patrimoine artistique tout en l'adaptant à la vie contemporaine (matériaux, couleur, objets usuels...). L'être humain est un artiste qui s'ignore et toutes ces techniques doivent perdurer.



mardi 29 novembre 2011

Atelier de passementerie à la Croix Rousse

Après le restaurant, l'atelier de tissage, nous voici à l'atelier de passementerie rue Richan, toujours sauvegardé par l'association "soierie vivante".
Là, nous découvrons un mur de cartons perforés, ce qui est exceptionnel, les cartons devant être rendus après le travail, ainsi que les chutes de fil si petites soient-elles.....!
Nous découvrons les milliers de fils raccordés par des noeuds de tisserands.......cela fait peur n'est-ce pas?.......destinés au montage de la trame.
La complexité des montages, des machines, des cartons........la quantité de bobines, de supports, de contre poids nous laissent perplexes.........
La beauté des galons réalisés en fils d'or nous laisse admiratifs.....et ce sont les yeux pleins de merveilles ,la tête riche de découvertes, le coeur plein d'échanges que nous regagnons nos domiciles.
Une très belle visite, de beaux moments de partage,.........Merci à cette association qui conserve précieusement notre patrimoine culturel avec autant de passion et qui sait nous le faire partager!

Atelier de tissage à la Croix Rousse

Nous voici dans l'atelier de tissage rue Godart à la Croix Rousse, préservé par l'association "soierie vivante".
C'est avec délice que nous avons écouté notre guide qui nous a retracé la vie, le travail de nos anciens canuts.
Nous avons pu observer la dentelle des cartons perforés, la finesse des fils de soie, les multiples manipulations et nous avons pu écouter le doux bruit des métiers en action......

Sortie gastronomique du 26.11.2011

Après un périple tramway, métro, bus nous nous retrouvâmes dans un petit restaurant de la Croix Rousse où nous pûmes déguster certaines spécialités lyonnaises. L'humeur joyeuse, les groupes du lundi, mardi, jeudi et des amis purent faire connaissance. La "visite gastronomique" terminée, nous étions fin prêts pour les visites culturelles........

jeudi 24 novembre 2011

Superbe cadeau......

La transmission de savoir nous réserve bien des surprises......et des plus belles!
Mathieu (10 ans) et Julie (sa soeur de 12 ans) participent à nos ateliers du samedi avec beaucoup d'application et de passion!
Samedi dernier, ils ont tenu à m'offrir des cadeaux.......Les voici pour vous!
En tous cas, cela m'a beaucoup touchée de leur part......je les ai tous accrochés (les objets) sur le mur de la chambre de mes petits enfants.....
Un grand merci à leur maman pour le repassage des perles et de très gros bisous à Mathieu et Julie!

mercredi 23 novembre 2011

stage" jeux de transparence"

Suite à de nombreuses demandes, j'ouvre un stage "jeux de transparence" les 7 janvier et 21 janvier 2012, à la maison des sociétés (5 impasse A. Lumière ) à Décines .
Les horaires seront de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30. Le coût en sera de 25€ par samedi (hors fournitures)
Nous aborderons la broderie sur voile qui nécessite plus de rigueur et de finesse.
Les différents points abordés seront:
le point d'ombre (qui se travaille sur l'envers), le point de tige, le point de noeud , le point de plumetis, le point turc, applications fixées au point turc.
Sur le plan "technique de couture", nous aborderons:
l'ourlet roulotté, les ourlets avec angles à 45°, la fixation de l'ourlet au point turc.
Voici, me semble-t-il, un programme intéressant ,rarement abordé.
Si vous êtes intéressée, contactez-moi rapidement afin de valider votre inscription et me permettre de vous fournir la liste du matériel .
D'avance merci.

Atelier du mardi

Et voici, l'équipe de passionnées du mardi. Nous "travaillons" dans les locaux de Brin de Talent (mercerie rue Balzac à Décines) où Jacqueline, la propriétaire nous accueille avec beaucoup de gentillesse.
Comme vous pouvez en juger leur ouvrage avance......certaines en sont encore aux petits points, d'autres avancent leur "vermiculé" (reportez vous aux articles précédents sur le boutis), d'autres en sont au "bourrage" et une autre au "tatu-visu".........??????
Qu'est donc le "tatu-visu"?
C'est tout simple.....quand toute la mèche est rentrée, 2 étapes se succèdent:
Le "tatu"....je ferme les yeux et me sers de mes doigts pour "voir". Mes doigts sentent si le bourrage est régulier, si une bosse disgracieuse se trouve sur une extrémité et si une partie est plus "molle" qu'une autre et nécessite encore un peu de mèche.
Le "visu"....je place mon ouvrage devant une vitre ou devant un éclairage ....et là, je vérifie tout ce que mes doigts ont perçu: un excédent est beaucoup plus "noir", une insuffisance de mèche laisse apparaître de la lumière......vous retrouvez tous ces détails à améliorer dans les articles précédents.
Une autre, qui avait choisi un motif plus simple (autorisation donnée car parrallèlement, elle s'est lancée dans 3 panneaux de paravent!), commence le montage de sa housse de coussin et elle a réalisé ce petit triangle brodé (appelé abeille) qui évitera la déchirure de l'ouverture lors du passage du coussin.
Vous pouvez comprendre pourquoi je suis si fière d'elles!

dimanche 20 novembre 2011

Ergonomie du plan de travail.

Nous avons profité du stage de samedi pour attirer votre attention sur l'ergonomie du plan de travail. Je dis toujours "nous ne sommes pas sur terre pour nous épuiser, trouvons des solutions!" Merci à Marie-Laure qui a joué le jeu avec beaucoup de gentillesse. D'abord, les 2 pieds bien posés au sol, si nécessaire,se munir d'un petit tabouret. Sur la photo A, la lumière n'est pas sur l'ouvrage, le dos est courbé, les épaules crispées..... Sur la photo B, la tenue s'améliore, mais...... Voici ce que je préconise dans la photo C: En changeant de salles, les chaises ne sont pas toujours adaptées à la hauteur de la table pour une brodeuse et à notre taille aussi. Je leur propose de se munir d'une plaque de polystyrène extrudé (on peut piquer les épingles dedans), de la recouvrir d'une étoffe foncée pour mieux voir l'ouvrage, et de la poser en plan incliné sur la table et en appui sur notre abdomen......... les pieds sont au sol, le dos est appuyé sur le dossier, les coudes sont soutenus et les mains libres de travailler.....on se positionne aussi par rapport à l'éclairage.....et tout va pour le mieux....il n'y a plus qu'à travailler sans se fatiguer!!!!!! Sur l'article précédent se rapportant aux stagiaires, vous pouvez voir Marie-Laure dans une parfaite attitude de travail, totalement décontractée! Pensez à vous préserver!

Stagiaires boutis

Et voici notre fine équipe du samedi qui réalise la suspension en boutis que je vous avais présentée il y a quelques temps.
Deux stagiaires manquaient à l'appel, notamment Julie (11 ans, soeur de Mathieu) qui était malade.
N'ont-ils pas l'air parfaitement concentrés?
Ce que ne montrent pas les photos, c'est le café pris à la pause, les petits chocolats de Luigina qui nous dorlote......
Julie et Mathieu ne travaillent avec nous que le matin. Une pleine journée serait trop longue pour eux. Tous les adultes présents sont enthousiasmés par leur gentillesse et la qualité de leur réalisation! Bravo à nos deux "pitchounets"!

vendredi 18 novembre 2011

Boutis

Si j'ai publié quelques articles sur les erreurs à éviter, je peux aussi mettre en valeur un ouvrage en partie réalisé.
Voici une réalisation qui ne demande plus qu'à être "montée".
Je l'ai photographiée, intentionnellement, sur une vitre afin de déceler les "petits" défauts......or.....il n'y en a pratiquement pas.
Bravo Mireille! tu savais que j'allais "éplucher" ton travail! et il est superbe.
Profitez-en vous aussi!

jours et dentelle à l'aiguille

Après une semaine....bien pleine, voici quelques conseils se rapportant à la dentelle à l'aiguille (A) ainsi qu'à la pratique de certains jours (B et C)
Dans la photo A, vous pouvez voir une broderie colorée sur toile blanche.
Que dire?
Tout d'abord, la coupe des fils de la toile n'est pas suffisament proche du fil de broderie et l'ouvrage est ainsi "décoré" d'une petite barbe blanche.....esthétique pour le père Noël, mais pas ici.
L'autre difficulté, normale pour des novices est de réaliser des arcs, tous identiques dans chaque carré......patience, l'expérience viendra et vous vous améliorerez. Acceptez de franchir les étapes pas à pas.....
En ce qui concerne les combinaisons de jours (B et C):
Regardez le groupe de lignes du bas en B: toutes les piles (groupes de 3 fils) sont bien superposées et non décalées, ce qui est fondamental pour ce type de travail.
Alors, me direz-vous "pourquoi les regroupements centraux en C (ligne du bas) donnent-ils l'impression de s'incliner vers la gauche?"
Lorsque le point noué, qui doit regrouper 2 piles en leur milieu, a été serré, l'élève n'a pas tiré son fil parfaitement à la verticale. Elle a , sans aucun doute, tiré le fil légèrement vers la gauche, ce qui a décalé la fixation et ne l'a plus positionnée au centre. La photo est très explicite. Si vous regardez le groupe de jours du dessus, les croisements sont parfaitement à leur place.
Il n'est pas fréquent de lire dans les ouvrages ce type de conseil!
Mais sachez-le:
dans un point noué, il faut tirer parfaitement à la verticale par rapport au positionnement voulu de votre noeud.
Bon courage, ce n'est qu'un coup de main à prendre! Il suffit de prendre son temps et d'y faire attention.

vendredi 11 novembre 2011

Apprentissages et convivialité

Hier, je vous parlais de certaines difficultés rencontrées dans nos ouvrages........mais voici la preuve que tout se passe pour le mieux!!!!!!
A chaque atelier nous prenons le temps de discuter lors de la pause "café-thé" (à vrai dire, même en dehors de la pause!!!!) et Karine nous avait préparé l'autre jour un superbe gâteau fort délicieux pour fêter avec nous son anniversaire!
Merci Karine pour cette excellente idée (....et gâteau!) et encore bon anniversaire!

jeudi 10 novembre 2011

Boutis: détails et erreurs

Les ateliers du mardi sont réservés cette année au boutis. Cette technique très ancienne permettait de matelasser les étoffes pour les rendre plus confortables. Elle nous est parvenue d'Italie. Le boutis provençal est un art textile typiquement français.
La caractéristique du boutis est sa parfaite reversibilité. Les 2 faces de l'ouvrage sont identiques, il n'y a ni endroit, ni envers. De plus, l'ouvrage présente un effet de transparence (se reporter à la photo D). Placé devant la lumière, les motifs apparaissent en noir sur fond blanc, ce qui n'est pas le cas du piqué marseillais.......qui vous est vendu pour du "véritable boutis"....ne vous faites plus piéger.....
Cette transparence permet aussi de déceler les erreurs de novices..... autour de l'étoile les zones vermiculées (lignes obliques) n'entourent pas parfaitement le contour de l'étoile. Le méchage n'est pas parfait.
En E et en F, on aperçoit parfois des petites bosses.....elles sont dues à des points trop courts sur l'envers qui n'ont pas tenus lors du méchage.....
En B, vous voyez trois doubles canaux mèchés. Ceux de droite et de gauche demeurent linéaires.Les points sont petits et conserve la mèche droite (photo A).
Celui du milieu n'a pas de consistance et reste informel........la réponse se trouve en C.....les points sont trop longs et ne tiennent pas la mèche.......
Trop longs, trop courts......quelle galère!!!!! Non, c'est une superbe technique qui demande de la précision et nous apporte beaucoup de satisfaction. Aucune ne souhaiterait abandonner son ouvrage!

lundi 7 novembre 2011

Ateliers du lundi

Voici la réalisation proposée aux ateliers du lundi. Il s'agit d'une surnappe qui nous permet d'aborder la dentelle à l'aiguille dans les angles, la combinaison de plusieurs jours et broderie pour les bandes bordant les ourlets, de la broderie traditionnelle pour le feuillage créant un lien entre les angles et le centre et enfin ce magnifique centre ajouré. J'avais trouvé une photo de ce centre ajouré sur une revue de 1830.....malheureusement sans explications..... A force de persévérence, de dessins, d'essais, j'ai pu créer les explications nécessaires et ....le voici. La nappe terminée, en haut,à gauche de la photo est l'oeuvre de Mady lors d'ateliers de l'an dernier. C'est une fort belle réalisation. Bravo!

vendredi 4 novembre 2011

Dessins et portraits

Voici la photo d'un autre portrait que j'ai réalisé avec beaucoup de tendresse et de sérénité.....Je souhaitais vraiment faire partager cette sensation de douceur et de plénitude.
Ici, j'ai voulu traduire une certaine forme de souffrance due à la réflexion ...de celle qui vous obsède.....qui perturbe votre équilibre.....
Ces deux tableaux font partie de ceux que je préfère et je souhaitais les partager avec vous.......
Observer, comprendre, apprécier et partager.....une bonne philosophie!

jeudi 3 novembre 2011

exposition au toboggan

Chose promise, chose due......
Voici cinq portraits que j'ai réalisés parmi tant d'autres.....L'être humain me passionne et je suis toujours en extase devant l'expression de l'un ou de l'autre.
Lorsque je souhaite faire un portrait, j'ai besoin de "communiquer" avec celui-ci.......je débute donc toujours par préciser le regard, puis la chevelure.....
Ensuite, le portrait devient "sensuel", dans le sens où les volumes sont donnés comme par des "caresses".....je suis le visage, je le touche.....plus par les contacts de mes doigts que par le contact de mon crayon ou de mon pinceau......
J'ai l'impression de travailler en "aveugle".....je caresse les volumes et je les crée, les façonne petit à petit.
Ensuite, j'abandonne le portrait quelques temps, tout en le plaçant chez moi à un endroit de passage, afin de le regarder fréquemment pour découvrir les erreurs ou les imperfections que je corrigerai par la suite.
Voilà une autre façon de communiquer......
Rendez-vous au Toboggan les 12 et 13 novembre 2011!